top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurjean bertoin

Le marché de l’immobilier en baisse

Les différents acteurs du marché de l'immobilier constatent une chute de l'activité en 2018 en ce qui concerne les acquisitions dans le neuf comme dans l’ancien.


Malgré des conditions de taux toujours plus avantageuses qui pressent certains acquéreurs souhaitant en bénéficier à concrétiser leurs projets, le nombre de ventes est en berne. La cause pourrait provenir non pas d'une baisse de confiance de la part des acquéreurs envers le marcher mais de difficultés plus importantes à obtenir leurs financements.


Modifications notables en 2018 par rapport aux années précédentes :


D’une part la modification des prêts à taux zéro dans l’ancien supprimés dans les zones B1 et divisés par deux dans le neuf pour les zones C. D’autre part la suppression des APL qui donnait un coup de pouce non négligeable aux acquéreurs les plus modestes et qui impact considérablement les taux d’endettement faisant basculer certains dossiers.


2019 ne devrait pas inverser la courbe puisqu’aucun coup de pouce supplémentaire n’est à prévoir, de plus la hausse de l’inflation laisse présager une augmentation probable des conditions de taux.

8 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page